• J'avais 12 ans...

    "Alors lis bien ce que j'écris, salaud de père immonde, qui viens de faire ça à ta petite fille, à ton bébé, au petit trésor que tu berçais, que tu baladais dans une poussette, que tu prenais sur tes genoux pour lui faire des bisous. Qui t'adorait. Qui trouvait formidable de se pelotonner contre toi, de mettre son nez dans ton cou. De sentir ta main dans ses cheveux. C'était l'amour paternel, le vrai. Regarde bien ce que tu en fais, salopard. Aujourd'hui je peux reprendre la voix de mes douze ans et demi, pour te raconter ce que m'a fait ce père, cette nuit-là, en 1982, en juillet, en été. Pendant que ma mère dormait, que ma petite-soeur et mon petit-frère dormaient, que le monde entier dormait tranquillement sur ses deux oreilles. Je veux que tu voies les gestes, comme je les ais vus. Et que chacun te rentre dans le ventre comme un couteau. Que ça te tue des millions de fois."


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :